Accueil du siteRespiréeListe des sitesLavoirs - Aquariums de Roches Prémarie
 
Lavoirs - Aquariums de Roches Prémarie
Date de dernière mise à jour : 03/07/2014

Description

Type de zone

Rurale

Type de site

Espace bâti :

Photo Lavoirs - Aquariums de Roches Prémarie


Thématique de classement

Milieux naturels - faune - flore - sol

Localisation

Département : Vienne
Canton :
La Villedieu du Clain
Commune :
Roche - Prémarie - Andillé
Lieu-dit :
Chemin des lavoirs

Délimitation et /ou superficie

200 m² d’expositions couvertes et 800 m² avec le parc.

Intérêt du site

Ancien lavoir rénové couvert et clos. Il a été aménagé dans le cadre de "1000 défis pour ma planète" en 1994 et abrite une exposition permanente sur la petite faune de nos cours d’eau (aquariums), ainsi que des expositions temporaires sur des thèmes naturalistes. Le site abrite par ailleurs une source conséquente qui alimente le Ruisseau des Dames. Cette source abrite une petite faune patrimoniale et riche (présentée sur un panneau à l’extérieur), notamment des crustacés cavernicoles.

Aspects fonciers, administratifs et réglementaires :

Les lavoirs sont communaux et mis à disposition de la Section écocitoyenneté du Centre Social de l’Arantelle. La commune prend en charge le fonctionnement des expositions et la présence d’un technicien capacitaire chargé de l’entretien et de l’animation du site. Une part de la vie du site (fonctionnement, accueil du public) reste à la charge des bénévoles de l’Arantelle.

Fragilité du site

Toutes les richesses du site sont liées à la source. Alimentant autrefois la population en eau potable, la nappe libre qui l’alimente a été mise à mal ces dernières décennies par des prélèvements abusifs. Cette source est heureusement suivie et fait référence auprès des services compétents pour suivre le niveau de la nappe et réglementer les prélèvements à usage agricole. Cela permet d’assurer un débit minimum en période d’étiage qui reste hélas parfois très insuffisant.

Dangers potentiels pour le public

Le site a obtenu en 2011 une autorisation préfectorale d’ouverture suite à une mise aux normes (sécurité incendies, mise aux normes électriques, main courante). Le site ne présente par conséquent aucun danger notable.